Pâtes de l’Amiral, Domaine de Murtoli

Il existe des lieux hors du temps. Le Domaine de Murtoli en Corse en fait parti. Perdu au fin fond du Maquis mais avec un accès à la Méditerranée, le Domaine de Murtoli est une invitation au voyage et au dépaysement. Composé de maisons typiques en pierres de la région, il offre à ces hôtes de passage, une déconnection totale pour une reconnection à la nature, au bien-être et au bien-manger.

Souvenirs de Corse

Les pâtes de l’Amiral, ou toute la mer Méditerranée dans une assiette :

C’est justement sur ce dernier point que je partage aujourd’hui, ma dernière recette. Les pâtes de l’Amiral, faisant référence à la Mer, puisque qu’une partie du Domaine de Murtoli a les pieds dans l’eau. 

Ce plat est une occasion de faire le plein de vitamines de minéraux et d’oligo-éléments issus de la Mer.

Crevettes ou gambas :

C’est l’As des oméga 3 pour le coeur. En effet, 75g de crevettes couvrent 60% de nos besoins en acides gras essentiels. Ces derniers agissent à tous les niveaux : en fluidifiant le sang, en luttant contre l’hypertension artérielle et en soulageant de l’insuffisance veineuse. Grâce à leurs propriétés anti-inflamatoires, ils sont un atout contre l’arthrose, agissant comme des antidouleurs, réduisant la fréquence des crises.

Ils aident ainsi les patients à retrouver une meilleure souplesse articulaire. Et parce qu’ils garantissent la fluidité des membranes des neurones, ils assurent aussi la bonne marche du cerveau. Une étude paru en janvier 201§, dans la revue Nutrients montre que les gros consommateurs d’oméga 3 traitent plus vite les informations et ont une meilleures mémorisation que les autres.

Enfin, ils renforcent la résistance au stress et aident à garder une belle humeur. La crevette est aussi très riche en vitamines du groupe B, surtout les B1, B2, B5 (anti fatigue). C’est aussi un aliment poids plume : 93 kcal/100 g (une dizaine de crevettes) … à condition de ne pas les noyer sous la mayonnaise !

La moule, championne en iode pour la thyroïde :

Ce mollusque est souverain pour aider nos cellules à se protéger des radicaux libres grâce à la présence d’antioxydants variés. En effet, elle regorge de zinc, de manganèse, de cuivre ainsi que des vitamines C et E. Mais aussi une présence importante de sélénium 100 g (douze moules environ), couvrent l’intégralité de nos besoins en cet oligo-élément particulièrement antioxydant. Coupe de pousse assuré pour tenir la distance aux maladies cardio-vasculaires et aux cancers. C’est également le plus riche en iode (106 ug/100 g), indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. Enfin, c’est une excellente source de fer, dont la carence fréquente chez les femmes, est cause de grande fatigue.

La moule regorge aussi de magnésium anti stress, de calcium essentiel pour avoir des os solides et de vitamines B9, qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Un vrai élixir de bonne santé ! Les moules se prêtent à toutes les préparations pour notre santé et le bonheur de nos papilles. Ici, lorsqu’elles ont farcies, ou là avec des pâtes, une recette vieille de famille.

Vous la retrouverez aussi, très rapidement dans ma prochaine recette autour des Fregolas Sardes une recette qui donne également rendez-vous aux gambas, calamars et palourdes pour un plat hyper vitaminé. Cette version est une recette du chef Zanoni Simone dont je vous avez déjà parlé pendant le confinement, avec sa merveilleuse recette de Risotto aux artichauts. 

Si vous êtes intéressés par la nutrition, vous trouverez tous les bienfaits des palourdes dans cette recette de linguinis aux palourdes.

Recette de pâtes de l’Amiral, Domaine de Murtoli :

5 de 1 vote
Pâtes de l’Amiral,, Domaine de Murtoli

La Meilleure recette de pâtes aux fruits de mer jamais goûtée. Les parfums, les saveurs, les sauces sont extraordinaires et titillent les papilles. A essayer de toute urgence !

Portions: 6 personnes
Auteur: Magali
Ingrédients
  • 500 g de linguini
  • 6 calamars
  • 12 gambas sauvages
  • 1 kg de moules de Bouzigues ou de Corde
  • 500 g de palourdes
  • 6 petits rougets ou 12 filets surgelés
  • 1 poivron rouge 
  • 1 oignon
  • 1 citron confit 
  • 100 g de roquette 
  • 150 ml de soupe de poisson 
  • 150 ml de sauce tomate (sauce cuite 3 heures au four)
  • 30 ml de sauce soja
  • 50 ml d’huile d’olive
  • 50 ml de vin blanc
  • 50 ml d’huile de persillade (huile d’olives mixée avec une gousse d’ail et des feuilles de persil plat)
  • 2 pincées de piment d’Espelette
  • sel et poivre du moulin
Préparation
  1. Nettoyez et coupez en brunoise le poivron et l'oignon. Rincez et récupérr la chair d'un citron confit.  Coupez également en petits cubes. Séparez votre préparation en deux parties égales, réservez.

Pour la première préparation, à base de coquillages :
  1. Dans une grande poêle (40cm de Ø), faire suer la moitié du citron, oignon et poivron. Ajouter les moules et palourdes, le vin blanc à feux fort. Mouillez avec 10 ml de sauce soja. Débarrasser et réserver.

Pour la deuxième préparations à bases de crustacés, poissons et calamars :
  1. Dans cette même poêle faire revenir les calamars, les gambas et les rougets. Déglacer avec 20 ml d’huile de soja, la moitié d’huile de persillade. Ajouter la soupe de poisson et la sauce tomate. Débarrasser et réserver.

Cuisson des pâtes et finalisation du plat :
  1. Cuire les linguinis 5 minutes seulement dans une eau salée. Nous poursuivrons la cuisson dans la sauce finale avec tous les ingrédients de la mer. Ainsi, vos pâtes se gorgeront de saveurs.

  2. Dans cette même poêle faire suer le reste des poivrons, oignons et citrons avec de l’huile d’olive. Faire sauter les pâtes cuites durant 5 minutes, ajouter dans l’ordre le reste de la persillade, le piment d’Espelette et la roquette. Salez et poivrez.

  3. Lorsque les pâtes sont bien revenues ajouter les deux préparations précédentes, réchauffer le tout quelques minutes. Rectifiez l'assaisonnement si besoin. Décorer et servir immédiatement.

Conseils :

Cette recette de pâtes aux fruits de mer ,demande quelques préparations essentielles, qui contribuent à l’exposition de saveurs en bouches.

  • Une sauce tomates cuite longuement au four (3 heures à 180°). Vous retrouverez la recette initiale très vite, avec des raviolis maison. Mais sachez qu’elle est composée de tomates, oignon, ail, laurier, thym, huile d’olive, sucre, vinaigre balsamique (blanc pour moi), sel, poivre et piment d’Espelette.
  • Une soupe de poisson Maison bien sûr, dont voici la recette. Je garde toujours un peu de soupe, dans de petits contenants dans mon congélateur. En effet, je retrouve très souvent cet ingrédient de base dans de nombreuses recettes de la Mer.
  • Huile persillée est très facile à faire. Il suffit de mixer du persil, de l’ail et de l’huile d’olive. Au printemps, je fais de même avec de l’ail des ours que j’ai la chance de récolter au jardin potager.
  • Les citrons confits, c’est une recette que j’avais déjà partagé avec vous. Elle est juste ici.
  • La sauce soja, indispensable aussi à cette recette pour intensifier les saveurs des crustacés.

Vous l’aurez compris, ces 5 ingrédients apportent des arômes et magnifient les parfums des ingrédients de la Mer. C’est pourquoi, il ne faut faire l’impasse sur aucuns d’eux … sans quoi, votre plat n’aura pas la même délicatesse gustative. 

La vidéo de cette recette sera publiée très vite sur cet article mais aussi sur ma chaîne Youtube. N’hésitez pas à vous abonner.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette