Fleur de courgette farcie à la Ricotta

Fleurs de courgettes Farcies à la Ricotta
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
4 min
Temps total
14 min
 
Type de plat: Main Course
Cuisine: Méditerranéenne
Portions: 2 personnes
Ingrédients
  • 20 fleurs de courgettes
  • 250 g de ricotta
  • 70 g de Parmesan râpé + 1 c à soupe
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c à soupe de menthe fraîche ciselée
  • 1 c à soupe chapelure
  • le zeste d'1/2 citron vert
  • sel, Poivre du moulin
  • huile de friture
Préparation
  1. Préchauffez le four TH 180°

    Dans un saladier, mélanger, la Ricotta vivement pour la rendre crémeuse. Ajoutez le Parmesan, le jaune d'oeuf, la menthe, les zestes de citron, le sel et le poivre du moulin. Bien mélanger. Versez ce mélange dans une poche à douille pour farcir les fleurs de courgettes.

  2. Ecartez délicatement les pétales, puis ôtez le pistil. Farcir l'intérieur de chaque fleurs au 2/3 puis torsadez l'extrémité des pétales pour fermer.

  3. Sur un plat à four, mettre une feuille de papier sulfurisé, huilé. Disposez les fleurs sur le dessus, badigeonnez-les d'huile d'olive avec un pinceau. Mélangez 1 C à Soupe de Parmesan avec 1 C à Soupe de chapelure, et saupoudrez les fleurs. Enfournez pour 15 minutes environ.

  4. Servir tièdes.

Les conseils nutritionniste

Dites-le avec des fleurs

Les fleurs de courge ou de courgette sont intéressantes sur le plan nutritionnel quasiment uniquement pour leur apport en fibres végétales en régulant le transit et en améliorant la digestion.
Sur le plan calorique, comme le champignon, les fleurs de courge ont un faible pouvoir calorique, autour de 20 calories pour 100 grammes. Les proportions changent si elles sont consommées frites. Il faut donc limiter l’usage des fritures.

La touche couleur

Les nutritionnistes approuvent l’utilisation des fleurs en cuisine au-delà de l’aspect strictement nutritionnel, car elles parfument et limitent l’ajout d’exhausteurs de goût ou de sel.
D’autres fleurs comestibles peuvent être utilisées pour décorer des plats, comme la bourrache, la fleur de sauge, les pensées ou les capucines… Colorer ainsi les mets les rend très agréables à l’œil, mais pas seulement : les sécrétions digestives sont amplifiées à la vue d’un mets attractif. La bonne digestion commence avec les yeux ! Les fleurs jouent aussi un rôle positif en apportant une touche ludique qui favorise l’attraction naturelle pour les préparations qu’elles dynamisent. Elles participent à la convivialité et aux plaisirs de la table. Leur emploi est donc vraiment judicieux.

Grandes ouvertes seulement !

Sur le plan médical, il faut veiller à n’utiliser que des fleurs bien ouvertes. Car dans les fleurs fermées peuvent se cacher de petits insectes, voire des abeilles…

 

Partenaire pour cette recette :

Céramiques STAHL

 

 

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *