tarte aux pêches, romarin et citron vert

Ottolenghi vous connaissez ? Moi, je l’ai découvert avec sa terrible tarte aux pêches citron vert et romarin. C’était il y a quelques jours sur Instagram. Je dis terrible, car c’est un mariage plutôt d’étonnant et surprenant mais formidablement réussi. 

Le mariage abouti du romarin et de la pêche 

Nul ignore que cette aromatique si parfumée s’accorde à merveille avec la pêche. Cet arbuste que je trouve dans ma garrigue à l’état sauvage, est typiquement Méditerranéen. Mais même si vous n’avez pas de jardin, sachez qu’il s’acclimate très bien en pot. En effet, le romarin est une aromatique essentielle en cuisine salée mais également sucrée et vous allez le voir avec cette recette. Quant à la pêche, qu’elle soit, jaune, blanche, plate, ronde ou de vigne ce fruit estival est d’une infinie délicatesse. Ce dessert pourra être réalisé avec les variétés que vous privilégiez. 

Tarte aux pêches romain et citron vert - Magali ANCENAY Photographe Culinaire

Focus sur la pêche

Comme je vous la décrivais plus haut, ce fruit vous offre une multitude de variétés toutes aussi parfumées et délicates les unes des autres. 

  • Fermes et dodues, les pêches jaunes sont essentiellement destinées aux conserves et à la cuisson. 
  • Les brugnons, également appelés « pêches-abricots  » sont des sélections de pêches jaunes (à noyau adhérent) dénuée  de duvet et non des hybrides de prunes et de pêches, comme on l’a longtemps cru. 
  • Les pêches dites « blanches » possèdent une chair de cette couleur ou verte et des noyaux qui se détachent. Ce sont les préférées des gourmets, comme fruit à couteau, celle qui serait la moins juteuse également. 
  • « Persée » a longtemps été le nom usuel de la pêche, par allusion à l’origine supposée de l’arbre. Ce nom persiste encore dans certaines régions pour désigner les pêches plates. Savoureuses, celles-ci sont restées communes en Espagne et reviennent à la mode chez nous depuis quelques années déjà. 
  • Les pêches sanguines, abusivement appelées « pêches de vignes », sont des variantes à chair colorée des pêches blanches.
  • Variations lisses des pêches blanches, les nectarines seraient d’origine américaine. Elle permettent aux délicats de les manger avec leur peau.

Tarte aux pêches romain et citron vert - Magali ANCENAY Photographe Culinaire

Mon choix pour cette recette de tarte aux pêches 

Personnellement, c’est la jaune que j’ai retenue pour cette recette de tarte aux pêches. Pour la cuisson le seul soucis, c’est qu’elle rends beaucoup de jus. Aussi, pour palier ce problème, certain mettent sur le fond de la tarte une épaisseur de poudre d’amandes avant de poser les fruits crus. Ainsi , la pâte ne serait pas détrempée, mais j’ai trouvé encore mieux. Un peu de graines de couscous moyen, que vous ne sentirez absolument pas à a dégustation et qui a un pouvoir d’absorption plus important. 

Il ne vous reste plus qu’à choisir la votre ! 

Un accord plus que parfait..Pêche, citron vert et romain !

5 de 1 vote
Tarte Pêches Romarin Citron vert - Magali ANCENAY photographe culinaire
Tarte pêches romain et citron vert

Des parfums extraordinaire qui accompagne un dessert ordinaire

Type de plat: Dessert
Portions: 6 personnes
Ingrédients
  • 1 Pâte Feuilletée achetée chez votre pâtissier de préférence pour un moule de 24 cm
  • 500 g de pêches jaunes pas trop mûres
  • 60 g de sucre en poudre
  • 2 citrons verts
  • 3 branches de romarin frais si possible
  • 1 c à café rase de Maïzéna
  • couscous moyen
Préparation
  1. Préchauffer le four TH 180°

  2. Coupez les pêches à la mandoline en tranches d'1 cm d'épaisseur. A l'aide d'un économe, prélevez 7 bandes de peau de citron vert. Dans un contenant, versez les 60 g de sucre en poudre plus le jus d'un citron vert. Mélangez bien et ajoutez les bandes de zestes de citron vert. Ajoutez les tranches de pêches ainsi que deux branches de romarin. Filmez et laissez macérer entre 1 et 2 heures.

  3. Foncez un moule à tarte de 24 cm de diamètre.

    Egouttez les tranches de pêches en veillant à bien récupérer le jus qui va nous servir plus tard. Piquez le fond de la tarte et déposez une fine couche de couscous pour absorber le surplus de jus, que les pêches vont libérer durant la cuisson. Disposez les tranches de pêches sur le fond de tarte, et enfournez pendant 25 minutes, en plaçant votre tarte sur la grille du bas de votre four.

  4. Récupérez les 60 g de jus de pêches, versez-le dans une casserole et ajoutez 1 C à Café rase de Maïzéna. Bien mélanger et faire chauffer jusqu'à obtenir un sirop sirupeux.

  5. A la sortie du four, Nappez à l'aide d'un pinceau, les pêches mi-cuites, avec le sirop préparé précédemment. Parsemez de quelques morceau de romain de-ci, de-là et enfournez à nouveau pour 30 minutes supplémentaire. Surveillez la cuisson.

  6. A la sortie du four, râpez un peu de citron vert à l'aide d'une râpe microplane sur votre tarte aux pêches et laissez complètement refroidir sur une grille.

Notes

Le couscous sur le fond de la tarte est optionnel. Mais ce que je mets toujours pour absorber le surplus de jus de cuisson des fruits.

Vous pouvez servir cette délicieuse tarte aux pêches accompagnée d'une boule de glace, ou d'un peu de crème liquide battue.

Vous pouvez choisir les pêches qui vous plairont. Valérie du blog C'est ma fournée, à choisi des Nectarine Blanche, Ottolenghi lui, la décline plutôt en tarte aux pêches rustique (vous connaissez, sans moule) et moi j'ai choisi de pêches jaunes/

Partenaires pour cette recette :

Céramiques STAHL
Fond  BeijaFlor

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *