Fleurs comestibles de la graine à l’assiette

Les fleurs comestibles sont dans toutes mes assiettes les beaux jours venus. C’est pourquoi, j’ai voulu vous en parler plus en détail dans ce nouvel article. Avec l’arrivée des beaux jours, je m’affaire au jardin et plus particulièrement au jardin potager. Les fleurs ont une place de choix dans cette partie du jardin pour plusieurs raisons. La première, c’est pour la pollinisation des fleurs de légumes, la seconde c’est pour l’effet esthétique et pour l’utilisation que je peux en faire en fleurs coupées et la troisième et pas des moindres, c’est pour leurs consommations.

Et oui, il existe des fleurs que nous pouvons consommer sans risques et je vais vous en dévoiler quelques unes….

Mon potager, en automne dernier

Fleurs du potager

D’abord il y a les fleurs comestibles sauvages….

…Celle qui sont sur les bords des routes, dans notre garrigue, dans les près,  ou dans les lisières forestières. Celles qui au premier abord, nous rappellent que ce sont des fleurs sauvages, des mauvaises herbes comme dirait le plus commun des jardiniers. Au mieux nous les méprisons du regard, au pire nous les arrachons car nous ne savons qu’en faire. Et pourtant, c’est un formidable garde-manger qui s’offre à nous. En fait, malgré le fait qu’elles soient sauvage rien ne nous empêche de les consommer, bien au contraire. En effet ces sauvageonnes fraîchement cueillies , n’ont pas leur pareil pour apporter des arômes, des goûts, transcender des viandes ou des poissons.

Cependant il faudra être vigilant à la cueillette dans les champs ou sur les bords des routes, à cause des pesticides. Privilégiez plutôt les cueillettes de jardin ou en plein pré et surtout ramassez les fleurs que vous avez clairement identifiées et dont vous êtes sûres qu’elles sont comestibles. Certes il existe des herbes si banales mais ô combien étonnantes.

En particulier le fameux pissenlit qui est doté de beaucoup de propriétés thérapeutiques et diurétique. En effet, il est aussi très utile pour stimuler le foie et tonifier l’organisme en général. C’est pourquoi on le consomme principalement en fin d’hiver, afin de faire une cure dépurative avant la belle saison. Aussi, je vous donnerais ma recette de sirop de Pissenlit très rapidement que vous consommerez comme du miel sur des tartines beurrées ou non.

 

Liste non exhaustive des fleurs comestibles

Ails des ours
Armoise
Aspérule odorante
Cardamine
Consoude
Coquelicot
Cymbalaire
Lamier blanc
Lierre terrestre
Origan
Pain de coucou
Pâquerette
Pissenlit
Primevère Officinale
Reine des Près
Sureau Noir
Trèfle des Prés
Violette

Bourrache bleue ou Blanche

Amaranthes
Achillée
Bleuet
Bégonia (Bulbes pas de semis)
Cosmos
Capucine
Dahlia (Rhizomes pas de semis)
Iphéion
Oeillet
Tagette
Thulbaghia
Sauges diverses
Soucis

Agastache
Ail (fleurs)
Basilics
Ciboule de chine
Ciboulette
Citronnelle de Madagascar
Courgette
Oignon (fleurs)
Poireau (fleurs)
Lavande
Marjolaine
Roquette
Romarin
Thym

Puis il y a les fleurs à semer.

Qu’elles soient vivaces, annuelles ou bi-annuelles, les fleurs comestibles à semer vous offrent une panoplie de coloris infinis. En effet, un jardin, une terrasse ou un balcon feront l’affaire. Je vous donne la liste sur l’encart du dessus où elles sont classées pas catégories (fleurs sauvages, fleurs d’ornement à semer, fleurs d’aromatiques ou légumes). Pour les lecteurs qui me lisent depuis quelques années, vous avez pu voir les voir dans mes salades estivales, gaspachos ou sur mes tartes aux fruits rouges, figues, et bien d’autres.

Des goûts et des couleurs….

D’abord, elles apportent une vraie touche décorative. Ainsi, mettre des fleurs dans l’assiette apporte de la couleur mais pas seulement. En premier lieu, elles ne se limitent pas seulement à un rôle visuel, utilisées en condiment ou en ingrédient, mais sont une véritable plus-value gustative et ravissent subtilement nos papilles. Des saveurs acidulées, ïodées, poivrées, anisées, sucrées ou aillées …. elles relèvent et parfument les plats de façon plus subtile.

Et si je n’ai pas d’extérieur pour les cultiver ?

Sachez qu’il existe des producteurs spécialisés dans ce secteur. Par exemple, pour les personnes vivant dans les Bouches du Rhône, je vous invite à rendre visite à Virginie Raes qui a son exploitation sur Aubagne. Elle cultive depuis une quinzaine d’années des fleurs comestibles toute l’année, en plein champs et sous abris. Tulbaghia, capucine, bourrache, tagettes, agastaches, pensées, soucis, dahlias,  sauge ananas, cosmos ….. De plus sans pesticides ni engrais chimiques, sous la marque collective « Les jardins du Pays d’Aubagne ».  Pour les professionnels de la restauration, vous pouvez lui rendre visite directement à la ferme et pour les particuliers vous pouvez la retrouver sur le Marché des producteurs qui se tient le dimanche sur Aubagne. Cependant, penser à lui passer commande avant, au numéro de téléphone qui se trouve ci-après.

En fait, il ne vous reste plus qu’à contacter Virginie, qui est une passionnée. Vous serez rapidement sous le charme de ces fleurs des champs, au pied du Garlaban  ….

Fleurs d’Antan
765, Route des Aubes – 13400 AUBAGNE
Tél 0620348932

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *