Saison 2019 au potager

Tomates Bandiwyne Apricot - Magali ANCENAY photographe culinaire

L’année dernière a été une année très particulière au potager, je dirais même que ça été une saison catastrophique. Du nord au sud de la France, les récoltes ont fait grise mine, surtout avec les légumes fruits. Chez moi dans le sud, ces plants n’ont absolument rien donné, ailleurs aussi parait-il. Et pour cause … Un printemps trop froid et un été trop chaud on eu raison du bon développement des plants. En fait, les légumes-fruits n’aiment pas çà du tout. Je vous explique en détails, les effets et les conséquences des températures extrêmes sur les tomates et les poivrons, sur le tableau plus bas.

La pleine saison des tomates :

Calendrier des semis :

Normalement, mes semis sont effectués, fin Janvier voire début Février, de préférence un jour fruit, après le calendrier lunaire. N’ayant pas de serre, c’est à l’intérieur de la maison qu’ils se développent tout lentement, installés devant une baie vitrée. Ainsi, il profitent de la chaleur du chauffage au sol et de la pleine luminosité. Vers le mois de mars, ils sont repiqués dans des contenants individuels et de tailles supérieures. Puis, à partir d’Avril, je les force quelques heures en extérieur. Cette méthode a pour but d’endurcir ces jeunes plants. En les mettant quelques heures dehors, au plus chaud de la journée et çà fonctionne très bien. Bien entendu, un plant tout juste repiqué ne sera jamais placé en plein soleil et le soir, ils seront rentrés de nouveau, pour les préserver des températures plus fraîches.

Si j’avais une serre, toutes ces manipulations seraient évitées, mais pour l’instant ce n’est pas le cas. Enfin, après les Saints de Glace, ils sont installés au potager. Ma récolte démarre fin juin, voire début Juillet les printemps plus frais.

Tomates de saison, Bandiwyne Apricot - Magali ANCENAY photographe culinaire

Influence des températures extrêmes :

Sauf qu’au printemps 2019, lorsque je les ai sorti, pour les endurcir, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Je pense même qu’ils ont pris un coup de froid. En fait, les températures trop fraîches peuvent affecter les plants de tomates, surtout lorsque elles se situent entre 0° et 5°C. Si elles sont inférieures à 10°C, elles ralentissent la croissance et le développement des racines.  D’ailleurs, une fois plantés au potager, ils se développaient très mal. Je dirais même, très lentement et de façon chétive. En fait j’avais constaté qu’ils avaient du mal à fleurir.  Il faut dire que, j’avais pressentie cette saison qui allait être bien différente des autres.

Puis vient l’été. Concernant la croissance des plants, les doubles ou triple canicules n’ont rien arrangé à la suite des événements. Vous devez savoir, que lorsqu’il fait trop chaud, le plant de légume se mets en « mode survie ». Voici ci-après un tableau reprenant  les températures extrêmes et les principaux effets, sur les légumes fruits.

2020, nouvelle année, nouvelle saison, nouvelle vie :

Inutile de vous dire, à quel point j’attends avec impatience cette nouvelle saison au potager. L’année dernière compte tenu, du nombre de production trop faible, la tomate n’a pas été au centre de mes recettes. A savoir, que vous étiez très nombreux à les attendre tout comme moi. Un potager à la rentabilité médiocre et un emploi du temps hyper chargé avec l’écriture de mes ouvrages, m’ont quelque peu isolé de ma cuisine.

Deux nouveaux livres à paraître chez Hachette :

2019 a été, une année composée de 11 mois de travail intense à l’écriture de ces deux livres. Ceux qui me suivent sur mes réseaux (Instagram et Facebook) ont pu les suivre au fil des mois. Annonciateur de printemps, c’est donc à partir du mois de Mars, que vous trouverez, dans toutes bonnes librairies et sur internet, un livre sur le jardinage qui s’intitulera « Mon premier livre de jardinage ». A savoir, que ce dernier s’adressera aux enfants et adultes débutants.

Deuxièmement et en Avril, se sera le tour d’un livre consacré aux « Cueillettes sauvages ». A ce sujet, 65 plantes que nous jardiniers appelont Mauvaises Herbes, seront passées au crible. Mais en réalité, sachez qu’elles renferment des vertus extraordinaires et sont également comestibles. Alors, autant savoir les identifier et profiter ainsi de ces trésors de bienfaits. A vrai dire, nous les avons tous à porter de mains. Il n’y aura qu’à se baisser, les récolter et les cuisiner puisque 65 recettes vous seront proposées dans ce guide. Tout bien pensé, ces deux livres ont été écrit pour suivre ma philosophie autour de la transmission et du partage. Donc à suivre le printemps prochain …

Mais revenons à nos tomates. Pour vous donner une idée des futures productions, voici celle que j’ai retenu pour la saison 2020 :

Belle saison au potager- Magali ANCENAY Photographe Culinaire
NOUVEAUTES :
  • Coeur de Zébre (Graines de ma chère amie Aïcha)
  • Costoluto Genovése (Graines de ma chère amie Sarah-Annie)
VARIETES RECONDUITES :
  • Glacial Zébra
  • Charlie Green
  • Bleue Beauty Indigo
  • Purple calabash
  • Cheroke Purple
  • Grosse violette
  • Brandywine Red, Pink, Black, Pruden’s Purple, Apricot
  • Muddy Manba
  • Riccio du Parma
  • Mushroom Basket
  • Pitanga
  • Moya jaune
  • Moya Noire
  • Orange russian
  • Tomate cocktail
  • Favorie de Bretagne
  • Black cherry
La saison des tomates au potager
POTAGER AOUT 2015

Croire en ces rêves :

Comme vous pouvez le constater, ma sélection de variétés de tomates sera fortement réduite cette année. En effet, je pense même que ce sera la dernière année que je cultiverais ce potager, car j’ai un nouveau projet de vie. Et qui dit projet de vie, dit forcément nouvelle vie, avec une nouvelle maison et un nouveau jardin potager.

Mais le point positif à cette situation, c’est que ma maison, sera enfin ouverte à de nombreux ateliers. Cours de cuisine, cours de photographie culinaire, créations végétales, chambre d’hôtes et même un potager pour apprendre et transmettre aux jeunes écoliers du village. Cette maison sera située aux portes de Marseille et ouverte sur la Méditerranée … Il ne me reste plus qu’à trouver la maison de mes rêves, ce qui ne va pas être facile ! Mais je crois tellement à ce projet de vie, qu’il va certainement devenir réalité. Je vous en parlerais très vite. Mais avant, je m’occupe de ma nouvelle sélection de légumes, qui s’annonce riche en goûts et en couleurs, comme pour clôturer cette ancienne vie en beauté. A très vite au coeur du potager !

4 Comments

  • Pour m’amuser lorsque je levais les graines des tomates, je les mettais dans un pot sur le balcon – ben elles sont déjà sorties et haute de 6cm – Je ne rêves pas, je ne vais rien récolter, en même temps sur un balcon !! – j’espère que tes récoltes seront meilleures cette année

    • Détrompes toi ! on peut récolter des tomates sur son balcon, certaines se suffisent d’un simple pot, les racines étant peu profondes.
      Je pense que cette année çà ira, car elle ne peut pas être pire que l’an dernier. Enfin, j’espère ! Histoire à suivre. N’hésites pas me faire savoir si tes tomates ont produit.

  • Je confirme que les récoltes du potager cette année 2019 ont été malheureusement catastrophiquesavec cette météo de plus en plus déréglée et dramatique…. Je découvre que tu as un magnifique projet qui je pense te correspondra parfaitement. Je te souhaite de trouver ce lieu qui te permettra de le mettre en place. J’ai hâte de pouvoir suivre tout cela depuis IG et ou FB. J’attends la parution de ton livre sur les cueillettes avec impatience car j’aimerai l’offrir à ma maman ! des bisous.

  • Bonjour Caro,
    Merci pour ce gentil commentaire encourageant. Croisons les doigts pour cette année potagère, en cette fin d’hiver nous sommes tous plein d’entrain avec ces premiers semis.
    Ce livre sur les Cueillettes est très attendu. Vous serez toutes informées en premier temps sur les réseaux et sur le blog bien entendu. J’ai reçu la maquette, il va être magnifique ! Je suis très heureuse que mon éditeur m’ai proposé ce sujet et fait confiance sur l’écriture de celui-ci. Comme mes futurs lecteurs, j’ai tout appris sur le terrain et aujourd’hui, j’en tire déjà les bénéfices en consommant ces belles sauvageonnes …. A suivre donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *