Lotte sur tombée de jeunes pousses d’épinards

Avec les divers travaux au potager de ce printemps, je n’ai pas trop le temps de cuisiner. Voici une recette rapide de lotte sur tombée de jeunes pousses d’épinards. Cela fait plus de 30 ans que je réalise ce plat. Il est complet, sain et vite préparé…..Idéal quand je veux m’alimenter sainement sans trop passer du temps en cuisine. C’est encore, une recette que j’avais lu dans le Magazine Marie-Claire de l’époque. Je vous avez parlé de ma manie de conserver toutes les recettes alléchantes qui étaient publiée dans ce magazine, lorsque j’avais partagé la recette de Lotte aux épices et citron.

L’origine de l’épinard

Il est très probablement originaire de Perse, du Turkestan et d’Afghanistan. Les anciens l’ignoraient, mais au XI siècle, un traité entier, signé Ibn Hadddjaj, fût publié en Espagne. Sans doute devons-nous donc ce légume salutaire aux Arabes d’Espagne. A moins que ce ne soient les Croisés qui l’aient découvert et ramener dans leur bagages ( ou les deux) ?

Dès la Renaissance, on le trouvait sur tous les grands marchés. En effet, il était cuit, pressé à la main et vendu sous forme de grosses boules. Si les épinards ne comptent pas parmi nos meilleurs souvenirs d’enfance, les rosettes de feuilles sont aujourd’hui cueillies un peu plus jeunes. Ainsi, nous les préparons de manière à adoucir leur saveur. Sans doute est-ce la raison pour laquelle nos chères têtes blondes les aiment davantage. Alors, lorsque ce sont les jeunes pousses sont utilisées comme dans cette recette, le plat ne peut qu’être fort apprécié.

Les épinards, du tonus en branche

Les belles feuilles portées sur un solide pétiole, une saveur vigoureuse…l’épinard incarne bien son rôle de légume de santé. Et généreux de surcroît : il est présent presque toute l’année au potager, de quoi en profiter ! Il doit à Popeye sa réputation de reminéralisant efficace. En effet, il contient peu de fer contrairement aux idées reçues. Il est surtout exceptionnellement riche en sels minéraux (sodium, potassium, magnésium, soufre, manganése etc…..). C’est pourquoi, il est recommandé aux personnes affaiblies. Mais pour tous, ils constituent un fortifiant indispensable, encore meilleur si vous le servez cru en salade ou juste « tombé » avec un peu de beurre.

Un super Cocktail pour les personnes dépressives

Passez à la centrifugeuse une bonne poignée d’épinards, une poignée de cresson, ajoutez le jus d’une orange et un peu de miel. Buvez aussitôt chaque matin. En revanche, les personnes sujettes aux calculs rénaux devant le consommer avec modération car, à l’instar de l’oseille et la rhubarbe il contient de l’acide oxalique.

A déguster cru ou cuit

Cru : N’hésitez pas à mélanger les jeunes pousses, tendres et douces, à une salade de crudités, ou servez les simplement arrosées de citron et d’une bonne huile d’olive.

Cuits : Un kilo d’épinards crus donne environ 350 g d’épinards cuits, quantité idéale pour 2 ou 3 personnes. Cuisinez les simplement en les faisant tomber à la poêle avec un peu de beurre en les laissant fondre à couvert une dizaine de minutes.

Quelques idées pour cuisiner l’épinard

Pour parfumer et relever un plat de spaghettis, coupez les en lanières avec un couteau bien aiguisé et cuisez les rapidement à la vapeur. Il sont délicieux avec des oeufs, du beurre ou de la crème et constituent l’agréable accompagnement d’un poisson, d’un blanc de volaille ou d’un morceau de veau. Vous en ferez des tourtes, des soufflés ou un gratin au poulet avec des lasagnes, un sauce tomate épicée ou parfumée avec des aromates et du fromage râpé.

Crus ou cuits, pensez à leur rajouter du cresson, de l’oseille. Mais aussi, toutes les petites herbes qui constituent un bon Mesclun. Enfin, pour l’anecdote, mixez et filtrez des épinards crus. Vous utiliserez le jus pour colorer le glaçage d’un gâteau pour Hallowen par exemple ou une sauce un peu palote. C’est également l’ingrédient de base dans ma recette de crêpes végétariennes aux épinards….Un délice !

Et au potager ?

Vous aurez l’embarra du choix en matière de variétés. Choisissez-en plusieurs pour en profiter en toutes saisons. Vous récolterez les premières feuilles au bout de six à huit semaines environ. Pour ce faire, vous les couperez au fur et à mesure car elles continueront à produire. Veillez à ne pas blesser le coeur. Les anciennes variétés classiques sont concurrencées par de nouvelles variétés hybrides qui montent moins en graines et résistent mieux au froid.

Pour les récoltes d’hiver : Choisissez par exile « Géant d’Hiver »,  » Bloomsdale » aux feuilles charnues et cloquées, ou « Bengal » qui avec ces longues feuilles lancéolées, il ressemble au chénopode « Bon-Henry ». Protégez les plants sous un tunnel si le gel menace.

Pour le printemps et l’été : Préférez le « Géant d’Eté », « Le Monstrueux de Viroflay » ou encore le « Méga », aux feuilles rondes et lisses, long à monter en graine.

Un plat rapide à préparer

5 de 1 vote
Lotte sur tombée de jeunes pousses d'épinards
Temps de préparation
5 min
Temps de cuisson
7 min
Temps total
12 min
 

Un plat rapide, complet et tellement délicieux

Type de plat: Plat principal
Cuisine: French
Portions: 2 personnes
Ingrédients
  • 1 belle queue de Lotte pour deux personnes
  • 300 g de jeunes pousses d'épinards
  • Pignons de pin
  • Vinaigre balsamique
  • Huile d'olive
  • 1 Citron
  • Farine
  • Sel et Poivre du Moulin
Préparation
  1. Laver les jeunes pousses d'épinards, les sécher dans un tourne salade et les mettre dans un plat creux, type petit saladier ou assiette creuse.

  2. Torréfier rapidement les pignons de pin.

  3. Faites lever la peau de la Lotte par votre poissonnier. Bien l'essuyer et la couper en tronçons. Les fariner et les faire frire dans une poêle, avec un filet d'huile neutre.

  4. Faire chauffer la vinaigrette (Huile Olive, Vinaigre, Sel et Poivre) quelques instant dans une petite casserole.

Dressage :
  1. Dans votre assiette, mettre une belle poignée de jeunes pousses d'épinards, les morceaux de Lotte frits, puis arroser avec la vinaigrette légèrement chauffée. Parsemer de pignons de pin torréfiés. Mettre à disposition un morceau de citron pour arroser le poisson.

    Déguster sans attendre.

 

4 Comments

  • J’ai plein d’épinards dans le jardin que je ramasse tous les jours pour cet hiver. J’en mange aussi beaucoup en salade ou en smoothie. Avec la lotte, c’est délicieux et bien sain. Une recette légère avec beaucoup de saveurs.
    Bisous, Doria

    • Mais c’est génial de pouvoir les cueillir au jardin ! Personnellement je préfère les jeunes pousses et je viens d’acheter des graines de la variété Butterflay. malheureusement avec les chaleurs du sud, je ne pourrais les semer qu’à partir de septembre prochain. En salade et en jus c’est excellent aussi ! Je te souhaite un très bon week end, bises ma chère Doria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *