Le thé à l’heure anglaise

choux fleurs LR-5 2014-10-26


choux fleurs LR

L’Angleterre ne serait pas ce qu’elle est sans le fameux « Five o’clock tea » ! Scones dorés et dodus, coockies croquants et cake généreux…. le thé anglais est un moment gourmand et privilégié à préparer dans les règles de l’art. Contrairement à ce que son nom peut laisser penser, c’est à quatre heures que se sert traditionnellement le « Five o’clock tea » exactement comme notre cher « goûter » Français mais chez nous, ce dernier a une connotation plus enfantine.

choux fleurs LR-4

 2014-10-027

Pour accompagner notre thé de ce jour, j’ai trouvé une recette de cake anglais à tomber….. réalisé par un Maître de la Pâtisserie, Monsieur Pierre Hermé.Il est parfumé de rhum juste comme il faut, moelleux à souhait et encore meilleur quand il est rassis. D’ailleurs, il conseille de l’envelopper dès sa sorti du four dans un film étirable et de le consommer quatre jours après seulement afin que les arômes se développent. Auriez vous la patience d’attendre ….moi pas !

choux fleurs LR-3

Ingrédients :

Pour un cake de 20cm et 6 cakes individuels.

  • 200g de beurre à température
  • 4  oeufs
  • 150g de cassonade 
  • 300g de farine T45
  • 25cl de rhum brun
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 200g de raisins secs
  • 100g de cerises confites
  • 200g de fruits assortis au choix et coupés en cubes de 1cm
  •  nappage abricot, cerises pour le décor

choux fleurs LR-5

 

La veille, mettre les raisins secs à gonfler avec 15 cl de rhum

Préchauffer votre four TH 250°. Mélanger le beurre pommade et la cassonade pendant 2mn. Ajouter les oeufs un par un.

Tamiser et la farine et la levure * et  ajouter au mélange beurre/sucre. Mélanger jusqu’a obtenir un appareil homogène.
A la spatule, soulevez délicatement la pâte en incorporant les raisins égouttés et les fruits (*) que vous aurez au préalable, rouler dans la farine qui est tamisée (ne pas en ajouter par rapport à la quantité annoncée). 
Beurrer généreusement les moules et les remplir ou mettez du papier sulfurisé.
Enfourner et baisser immédiatement la température à 180° pour 1h10 de cuisson. Pour des cakes individuels la cuisson ne sera que de 30 minutes seulement.
Quand le cake commence à se développer et à crouter, Pierre Hermé recommande de  le fendre à l’aide d’une corne à pâtisserie ou autre objet tranchant , afin qu’il se développe harmonieusement.
Le cake est cuit quand une lame de couteau en ressort sèche.
Dès la sortie du four, asperger du restant de rhum et démouler sur une grille. Envelopper aussitôt dans un film étirable et oublier quelques jours. Vous pouvez toujours vous rabattre sur les cakes individuels que vous aurez préparer en plus. 

 Pour un cake beau et brillant, ajouter un nappage et décorer de moitiés de cerises  ou d’amandes qui adhéreront ainsi parfaitement. Vous n’avez plus qu’à déguster accompagné d’un bon thé.

choux fleurs LR-2

choux fleurs LR-6

 

6 Comments

  • Ohh quel bonheur, quel enchantement tes photos ! Et surtout celles des petits cakes individuels ! J’ose imaginer si tu me prépares un terrible dessert au chocolat pour mon concours 😉 !!!
    25 cl de bon vieux rhum brun… je me mets IMMEDIATEMENT cette douce recette de côté ! Cela dit avec la signature Pierre Hermé, on comprend parfaitement qu’il soit si irrésistible ! mais c’est bien toi qui le sublime tant ! Bravo !
    Je t’embrasse et te souhaite un agréable week end ! Affectueusement, Sandy

  • Alors toi tu connais les mots qui font du bien … Merci encore et toujours pour tes commentaires. Le soucis avec ton concours de gâteau au chocolat c’est que je ne suis pas très chocolat 🙁 d’ailleurs ces recettes ce font rares sont sur mon blog. La seule personne qui en fait des folies c’est ma fille et malheureusement pour moi elle vit à Lille à 1200 km de moi, mais il faudra que je prépare une de ces douceurs préférés lorsqu’elle viendra nous rendre visite après les fêtes.
    En attendant, je te souhaite également un excellent week end…..en cuisine bien sûr ! Bises.

    • Effectivement il était bien bon et bien garni, au grand « Dam de mon époux, qui n’apprécie guère les fruits confits, spécialités de notre belle région.
      Je reconnais avoir eu peut être un peu la main lourde… Très bonne journée, La fourmi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *