Quand l’automne s’installe…


Bétula Edulis Jacquemontii en Mars
Bétula Edulis Jacquemontii en hiver

 

Il faut des saisons pour explorer toutes les richesses et il ne faut pas s’imaginer que l’automne est la plus pauvre, bien au contraire, c’est même celle que je préfère peut être à cause de mon attirance pour les grands arbres et leurs feuillages. C’est la période où le bouleau jacquemontii se déshabille lentement laissant apparaître une enveloppe protectrice d’un blanc immaculé.Ils arborent des écorces lisses comme une peau de pêche que j’adore caresser !!

 Vue d’ensemble du jardin japonais, Loropetalum au premier plan

 

Liquidambar

 

Acer Ozokazuki
Sur le côté de la maison se trouve le jardin japonisant. Ce massif arbustif est devenu au fil des ans une pièce maîtresse du jardin où l’embrassement début novembre de l’acer palmatum « ozokazuki » domine par sa couleur d’un rouge éclatant et accompagne à merveille le liquidambar « styraciflua » ou copalme d’amérique qui adopte des teintes jaunes mordoré allant vers le rouille et parfois l’orangé. Ces deux arbres ayant une période de coloration assez longue , sont synchrones chaque année.Plus loin, l’acer dissectum illumine la scéne avec son feuillage jaune.

 

Cornouiller Panaché Alba

 

Hiver 2009, Cornouiller Whinter Flame

 

Cornouiller Stolonifera « Flaviramea »

 

Durant l’hiver le bois des cornouillers prends des teintes éclatantes. D’un vert anis pour la variété Stolonifera « Flaviramea » celui-ci est associé aux tapis d’héllébores. Le cornouiller « Alba » aux rameaux rouge soutenu est installé en fond des heuchèras « Root Beer », »Peach Flambée » et autres graminées « Cylindrica Red Baron » qui se dandinent à son pied. Les éclatants cornouiller « Winter flame » qui comme son nom l’indique apportent de la chaleur en hiver avec ces jeunes rameaux de l’année rouge écarlate, magnifiques en premier plan lorsque la nature se pare d’un manteau blanc comme cet hiver de 2009.
 

 

Sans oublier les viornes, viburnum tomentosum, plicateum, les cornus florida et les feuillages des azalées japonaises.Le dernier arbre planté chez nous, le majestueux chêne palustris ou chêne des marais, a subit une attaque de zeuzére cette année et a perdu la moitié de sa hauteur.Compte tenu de sa vitesse de croissance, je ne désespère pas de le voir un jour devenir le plus grand de la propriété.

 

Mélia Azzedarach

 

A côté, deux Gléditsia Sunburst ou Féviers d’Amérique qui sont des arbres légers et modestes avec leur 8 m de hauteur.Leur couronne laisse passer la lumière grâce à leur parure légère. On retrouve la même finesse de feuillage sur les arbres de climats doux comme le jujubier au verger ou le Mélia Azedarach de l’allée principale.

 

Géranium Renardii

 

 

Tapis de géranium Sanguineum Stiatum sous bambous Vivax Auréocaulis

 

 

Géranium Tiny Monster
Mais il n’y a pas que les arbres et les arbustes que j’apprécie pour la beauté de leur feuillage automnal, il y a aussi les vivaces.Parmi elles les magnifiques géraniums vivaces qui offrent une grande diversité de formes et de couleurs. Hormis leur floraison longue et exceptionnelle ce sont les coloris  des feuillages décoratifs, principaux atouts et valeur sûres, qui ont été un critère de choix pour l’implantation de ces derniers, sans oublier leur capacité d’excellent couvre sol.
Mais après l’automne vient l’hiver. Le jardin mue au fil des saisons et c’est à cette période lorsqu’il fait froid que derrière les grandes baies vitrées de notre maison nous pouvons profiter de la vue captivante sur la nature endormie.
La végétation se repose tandis que le jardinier se plonge dans les catalogues de graines et autre semences pour se préparer aux premier semis du printemps suivant.

La ronde incessante des saisons se poursuit.

.

2 Comments

  • Ce n’est qu’une petite partie, les lagestromerias et les cotinus sont très beaux aussi, le feuillage de l’hydrangéa Merveille Sanguine porte à merveille son nom en cette saison.
    Mais cette variété de bouleau est un vrai bijou au jardin….qu’est ce que je l’aime!
    Très bonne journée à toi aussi Nanou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *