L’Oustau de Baumanière…. Ouverture de la saison

Village des Baux-de-Provence
Village des Baux-de-Provence
Monsieur André Charial, Les Maisons de Baumanière
Monsieur André Charial, Les Maisons de Baumanière

Au pied des Baux-de-Provence, s’étend avec une certaine indolence, le domaine de Baumanière. Son centre historique, l’Oustau, se déploie dans un paysage sauvage, préservé et paisible. Ce mas provençal, restauré avec amour, est une oasis de fraîcheur et de douceur où se côtoient tradition provençale et raffinement d’une table Française, dont les étoiles brillent depuis des décennies sans se ternir. Dans cet hôtel cinq étoiles, bien-être et haute gastronomie sont au rendez-vous.  

Je voulais vous parler des Maisons Baumanière depuis fort longtemps, mais mes escapades gourmandes m’ayant transporté aux quatre coins de notre belle région, il aura fallu le repas d’ouverture de cette nouvelle saison, pour que je vous retranscrive cette merveilleuse journée passée en immersion totale dans cette légendaire maison …L’Oustau de Baumanière. Des travaux d’aménagement menés par Geneviève Charial, apportent une note de modernité tout en conservant le charme provençal de la grande salle voutée, élégante, sobre, à la pierre blanche et lisse. 

BAUMANIERE 03 2016BAUMANIERE 03 2016

L’événement du printemps est le fameux brunch de réouverture, où Madame, Monsieur Charial et Monsieur Glenn Viel et son équipe, nous ont invité à un déjeuner gourmand et convivial, où sont ouvertes les portes des cuisines afin de découvrir la nouvelle carte, qui n’aura eu aucun secrets pour les personnes conviées. Un moment chaleureux en présence des maîtres des lieux et du jeune chef Glenn Viel, où tout tourne autour du partage et de la transmission. 

BAUMANIERE 03 2016

Baumanière, idéalement située
Baumanière, idéalement située

L’apéritif nous ai servi dans la salle à manger….olives vertes, mousses de courgettes et focaccia, le tout accompagné d’un très bon champagne, sous l’oeil averti du personnel.Un superbe buffet d’entrées nous ai proposé, salades composées, aubergines confites, pâté en croûte, huîtres, jambon cuit, Pata Négra, Sain-Jacques en croûte, soupe au pistou et soupe de potiron. Le choix fût difficile….Comment résister à de telles victuailles !

Les cuisines de Baumanière
Les cuisines de Baumanière

BAUMANIERE 03 2016 BAUMANIERE 03 2016 BAUMANIERE 03 2016

Au moment de déguster les plats principaux, voici que l’on nous demande de rejoindre directement les cuisines où nous attend la brigade et les chefs pour servir les convives. De magnifiques jarrets de veau confits 48 heures, le pain de Loup plat signature du chef Glenn Viel, le risotto de truffes et les calamars nous sont proposés et ici aussi, le dilemme est de taille, mais je suis restée raisonnable, non sans me faire violence ! Ce sera donc le jarret de veau et son tian de légumes du soleil, le tout longuement cuits et fondants en bouche.

BAUMANIERE 03 2016

Coquille saint Jacques en croûte, aubergine confite, potage et chips de topinambours et huitres
Coquille saint Jacques en croûte, aubergine confite, potage chips de topinambours et huîtres

BAUMANIERE 03 2016

Jarret de veau et tian de légumes, cuisson 48 heures
Jarret de veau et tian de légumes, cuisson 48 heures
Groupe Gitano Family, ambiance Gypsy
Groupe Gitano Family, ambiance Gypsy
Déclinaison de desserts
Déclinaison de desserts

Pour finaliser ce repas, un choix de fromages et de desserts, pommes cuites en cocotte façon Tatin sur un sablé breton (un clin d’oeil aux origines du chef), un entremet chocolat praliné, des religieuses exotiques et un panier de fruits de saison. Nous sortons repus de ce magnifique repas où l’ambiance orchestrée par le groupe Gitano Family et la générosité de Monsieur Charial, auront été un point essentiel de ce repas de réouverture, un véritable défilé gastronomique fin et généreux, un plaisir dont le point d’orgue fût la dégustation des crus de la précieuse cave de Baumanière.

Jardin potager bio....Silence, çà pousse !
Jardin potager bio….Silence, çà pousse !

BAUMANIERE 03 2016

Avant que la végétation parte à l'assaut de la pergola
Avant que la végétation parte à l’assaut de la pergola
La Cabro d'Or
La Cabro d’Or

BAUMANIERE 03 2016 BAUMANIERE 03 2016 BAUMANIERE 03 2016 BAUMANIERE 03 2016BAUMANIERE 03 2016 BAUMANIERE 03 2016L’après midi s’achève avec la visite de la Cabro d’Or et le Potager Bio en aval de la propriété. Nous déambulons au coeur du grand jardin, visitant la « Cabro d’Or », petite soeur de Baumanière qui affirme une identité plus familiale  et plus campagne que l’Oustau. Une marre, deux cygnes d’une blancheur immaculée, des canards et un enclos avec des chèvres, symbole de la maison, qui doit son nom à un extrait de Mireille, poème de Fréderic Mistral ou « La chèvre d’or, que nul mortel ne paie ni ne traie, qui sous le roc de Baumanière, lèche la mousse du rocher ». Un nom qui sied à merveille à la demoiselle affirmant son esprit de liberté bohème, signe de caractère et d’appartenance aux Maisons de Baumanière. Plus loin, Monsieur Charial nous accompagne pour visiter le potager bio, où petits pois, fèves et autres légumineuses sont plantés pour le plus grand plaisir des gourmets. L’Oustau de Baumanière c’est une légende, un lieu unique, une initiation au voyage, au repos, à la découverte d’une cuisine de transmission, mais avant tout un mas provençal restauré avec amour, l’amour qu’aiment partager les propriétaires des lieux, l’amour du bon, l’amour du beau ….Merci Monsieur, je ne manquerais pas de revenir me ressourcer dans votre havre de paix.

L'Oustau de Baumanière
L’Oustau de Baumanière

BAUMANIERE 03 2016

Village des Baux-de-Provence
Village des Baux-de-Provence

BAUMANIERE 03 2016

3 Comments

  • Quel bonheur ce reportage !
    J’adore les Baux de Provence et je rêverais de goûter la cuisine de J-A Charial ! J’ai testé quelques unes de ses recettes et j’en raffolle ! Bon, je me contenterais encore une fois de photos !

    • Très heureuse que cette balade dans les Baux de Provence t’ait plu, pour les recettes de Monsieur Charial, j’ai un magnifique livre qu’il a écris il y a quelques temps. On est dans le partage avec ce grand monsieur et à mon tour je posterais quelques recettes de son répertoire gastronomique. Aujourd’hui, un magnifique jarret de veau est en train de cuire en cuisine, je me suis inspirée de ce repas justement avec ce jarret de veau cuisson 48 heures, il était divin….. La cuisine de Monsieur Charial est à découvrir au plus tôt, si tu as l’occasions de venir en Provence, Je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques…A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *