Un plat de pâtes aux palourdes

Impossible d’y résister et je ne suis pas la seule ! Que j’aime ce plat de pâtes aux palourdes, un de mes préférés. Facile, goûteux et vite préparé on prend toujours beaucoup de plaisir à le partager.

Les palourdes et les coques….

…évoquent bien des souvenirs ! Celui des pêches en familles pratiquées comme un loisir et cette collecte qui annonce une belle dégustation partagée. C’est qu’il faut aimer les balades au bord de l’eau et la marche. En général elles vivent en banc et se retrouvent sur l’entrant, la partie découverte par la marée. L’idéal étant de partir une heure avant la marée basse avec un petit râteau et un panier. Mais attention ! La réglementation impose une taille de 3 cm minimum, soit 3 ans. Les stries concentriques foncées de la coquille indiquent les années.

Si vous vous lancez dans la pêche à pied, pensez à vérifier auprès de la mairie la qualité sanitaire et les règles du site. Il faut compter 130 à 180 g de chair au kilo. Ne prélevez pas plus que nécessaire ou congelez le surplus.

Blanches et charnues, les palourdes nous régalent à elles seules

Ce petit fruit de mer à la coquille très arrondie, solide et striée verticalement, la palourde fait partie de la famille des vénéridés. Sur nos côtes, elle vit en colonies, enfouie dans le sable.Elle renferme une petite noix blanche, charnue et un peu ferme, ourlée d’un liséré orange, son « corail ». Rien de plus facile que de la préparer, elle s’ouvre à feu vif en 3 ou 5 minutes. Cuite, sa chair reste juteuse, c’est pourquoi il ne faut pas la faire trop cuire. Elle se lie avec les condiments, s’associe avec grande liberté, se conjugue à l’Italienne ou à la Thaï, et se déguste aussi crue.

Astuce avant de les cuisiner

Les palourdes s’achètent vivantes avec une coquille bien fermée. La chair doit être brillante avec un peu d’eau de mer à l’intérieur. Ecartez celles dont la coquille est fendue ou cassée. Il faut aussi éviter le grand de sable qui crissera sous la dent. Comme les coques, les praires ou les couteaux, les palourdes se purgent spontanément du sable et autres impuretés. Lavez-les, puis plongez-les dans l’eau de mer ou de l’eau salée, entre 1/2 et 2 heures, en changeant l’eau plusieurs fois. Puis rincez à nouveau. C’est prêt !

Ma recette personnelle, celle que j’aime par dessus tout !

5 de 1 vote
pâtes aux palourdes
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
15 min
Temps total
35 min
 
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Italian
Portions: 4 personnes
Ingrédients
  • 1 kg de palourdes
  • 1 paquet de Linguines
  • 3 belles échalotes longues
  • 1 trait de vin blanc sec
  • 3 belles gousses d'ail
  • persil
  • tomates cerises en option
  • huile olive
  • sel et poivre du moulin
Préparation
Préparations des palourdes :
  1. Après les avoir mises à tremper dans de l'eau salée et rincer plusieurs fois, les mettre dans une casserole avec un couvercle pour les faire ouvrir, pendant 3 à 5 minutes maximum, avec couvercle fermé. Remuer de temps en temps. Retirer du feu et ôter le couvercle pour quelles refroidissent un peu.

  2. Dans un faitout, mettre un filet d'huile pour faire revenir les trois échalotes coupées en fines lamelles. Ajouter les trois gousses d'ail hachées et mélanger, ne pas trop laisser dorer. Arrosez avec le vin blanc, mouillez avec le jus filtré, faire réduire pour que le jus se corse un peu. Il doit bien y avoir du jus. Ajoutez les palourdes, mi décortiquées, mi avec la coquille. et saupoudrez d'un peu de persil finement hachée. 

Cuisson des pâtes :
  1. Faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet en veillant de ne pas les faire cuire entièrement. S'il est mentionné 8 minutes de temps de cuisson, arrêter à 6 minutes. Les 2 minutes restantes, la cuisson se terminera dans le jus des pâtes. Ainsi elles seront plus goûteuses, car bien imprégnées des parfums.

  2. Si vous avez choisi l'option de rajouter quelques tomates cerises en morceaux c'est le moment de les mettre dans le jus avec les autres ingrédients. Un coup de feu vif, puis rajouter les pâtes qui auront cuit. Poursuivre la cuisson comme indiqué plus haut (2 minutes), en remuant pour bien les imprégner du jus. Dégustez ou réchauffez car il doit y avoir un peu de jus au fond du faitout. 

Pour le jus des palourdes, la quantité n’est pas indiquée car c’est une recette que je fais toujours machinalement. Attention de na pas tout mettre quand même, il faut une belle quantité mais il faut également le faire réduire un peu pour corser les parfums. La prochaine fois, je penserais à mesurer exactement le liquide à rajouter, pour ne pas créer la confusion, mais je suis sûre que vous y arriverez très bien.

Quant on sert ce genre de plat, ce sont toujours les derniers les mieux servis, car le meilleur reste au fond du faitout ! Il suffira de rajouter dans les assiettes, palourdes, condiments et tomates restées au fond, le tout nappé d’un peu de jus….S’il en reste ! Alors Bon Appétit !!!!

 

 

 

 

 

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *