Maquereaux façon escabèche


Plus beau qu’une gélule, plus savoureux qu’un pilule, aussi efficace qu’un comprimé, voici le Maquereau et ses acides gras polyinsaturées, véritables huiles essentielles de notre moteur cardiaque. A déguster pour se faire du bien ! Cette recette est un incontournable chez nous, les Maquereaux façon escabèche. Je n’avais pas pris le temps de poster cette recette tellement elle fait partie des classiques de ma cuisine Méditerranéenne. Elle est si délicieuse,  que j’ai trouvé dommage de la garder pour moi toute seule.

Comment choisir les Maquereaux sans y toucher ?

Les recommandations habituelles pour choisir un poisson frais sont impraticables : Oserez-vous écarteler les ouïes d’un Maquereau pour vérifier qu’elles sont bien rouges pour s’assurer de sa fermeté ? Personnellement, je fais confiance en mon poissonnier sur qui je peux compter sur du poisson extra frais, et en plus il me le découpe en filets…. que demander de mieux !

Les préparer sans soucis

Le grand avantage du Maquereau, c’est d’être aussi bon chaud que froid. En filets, le Maquereau cuit aussi vite qu’un steak : sur la plaque de votre four légèrement huilée, sous le grill il cuira 4mm par face. On peut aussi le pocher à l’eau salée, au court bouillon (comme ici) ou dans un fumet de poisson. Mis en papillote, le Maquereau préserve d’avantage ses saveurs et se parfume des ingrédients qui lui sont associés.

Et coté santé ?

Par malheur pour lui, le Maquereau est rangé, selon les saisons et selon les lipides (de 8 à 12%), dans la catégorie des poissons dits « semi-gras », voire « gras ». Mis attention, ces appellations sont trompeuses. Les poissons dits « semi-gras, contiennent de 5 à 10% de lipides et les plus gras de 10%. Ainsi le Maquereau, qu’on devrait plutôt « semi-maigre » comporte moins de matières grasses qu’une côte de veau, viande blanche considérée comme assez maigre.

Par ailleurs les matières grasses du Maquereau sont bienfaisantes. Ouf, souvenez vous que les graisses d’origine animale (viande, poisson, beurre, fromage) se composent d’acides gras saturés (mauvais pour les artères) et d’acides gras insaturés. Or ces derniers, massivement présents dans les poissons gras, sont loin d’être dangereux, permettent au contraire de nous protéger des maladies cardio-vasculaire. Qui plus est, parmi la gamme des polyinsaturés, il est un acide gras encore plus bénéfique que les autres, l’oméga 3, absent des huiles végétales, que le Maquereau dispense généreusement pour le plus bien de nos vaisseaux sanguins.

Quant à son apport énergétique, le Maquereau, avec ce 200 Kcal (aux 100g), quasiment comparable à l’escalope de veau, peut-être recommandé dans un légume minceur.

Maquereaux façon Escabèche
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
3 min
Temps total
13 min
 

Préparation de ce poisson bleu source de bienfaits, avec des aromates et du vin blanc. 

Type de plat: Main Course
Cuisine: Méditerranéenne
Portions: 4 Personnes
Ingrédients
  • 4 beaux filets de Maquereaux
  • 1 oignon rouge
  • 1 échalote
  • 25 cl de vin blanc sec
  • 5 cl de vinaigre de vin blanc
  • Baies roses
  • Thym frais
  • Persil
  • Huile d'Olive
  • Sel et Poivre du Moulin
Préparation
  1. Dans une sauteuse, faire revenir dans un filet d'huile d'olive, la moitié de l'échalote et le demi oignon rouge, coupés en petits morceaux. Gardez le reste pour le couper en fines rondelles.

    Ajouter le vin blanc et le vinaigre pour déglacer, porter à petits bouillons pour y plonger les filets de Maquereaux. Eteindre aussitôt et retirer du feu. Laisser tiédir, le poisson va continuer à cuire dans ce bouillon, tout doucement.

    Retirer délicatement les filets et placer les dans un plat à service. Rajouter les rondelles d'échalotes et d'oignons rouges crues, le thym frais, les baies roses, sel et poivre du moulin le tout arrosé d'un filet d'huile d'olive.

    Placer au frais, au moins 1 heures avant de servir.

    Au moment de servir, vous pouvez rajouter quelques feuilles de persil ciselées.

Notes

Vous pouvez préparer ce plat la veille, il n'en sera que meilleur.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *