On tire les rois en Provence

gateau des rois LR
A l’occasion de cette fête, on « tire les rois ». En Provence, le « gâteau des rois » est une brioche sucrée en forme de couronne décorée de fruits confits. Il contient une vraie fève sèche et de nos jours, un sujet en céramique. Malgré sa garniture de frangipane, la galette plate, qui concurrence désormais sur nos tables notre gâteau des rois, est … Parisienne !
L’Epiphanie, qui se fête le premier dimanche de janvier, commémore l’arrivée à Bethléem des rois-mages venus d’Orient et guidé par l’étoile du Berger. Melchior, Gaspard et Balthazar apportent en présent à l’enfant Jésus, épices, encens, myrrhe et or.

Un sujet d’actualité dans tous les cours de cuisine

J’avais déjà partagé avec vous une recette que je réalise à cette période de l’année. Des recettes il en existe des centaines, mais celle-ci est très intéressante par sa simplicité et surtout le résultat final.

Le sujet étant encore d’actualité, je partagerais avec vous dans un autre billet, quelques photos de mon cours de cuisine avec Eric Sapet sur le thème des rois où nous nous sommes essayés à la réalisation d’une pâte feuilletée et d’une pâte à brioche pour confectionner ces gâteaux de circonstance.
SUCRE
SUCRE-001

Ingrédients pour 6 personnes :

250 g de farine
50 g de sucre en poudre
2 cuillères à café rases de sel
15 g de levure de boulanger
2 cuillères à soupe de lait
2 oeufs entier
120 g de beurre ramolli
Parfums et garnitures au choix : eau de fleur d’oranger, zeste d’orange ou de citron,
anis vert, cognac, rhum, raisins secs, cédrat confits et autres fruits…

Pour la dorure :

30 g de lait (1 C 1/2 à S)
30 g de jaune d’oeuf (1 gros)

gateau des rois LR-5
gateau des rois LR-7
 

La veille :

Faire soi-même ses brioches n’est pas compliqué mais demande de l’attention et surtout du temps. Il est préférable de réaliser ce gâteau la veille au soir et de le laisser reposé toute la nuit après l’avoir façonner. Ainsi il sera très aéré et léger.
Sortez les oeufs du réfrigérateur 15 minutes avant de préparer la pâte. Dans un bol, délayez la levure avec le lait tiède. Coupez le beurre en morceaux et laissez le ramollir à température ambiante.
Dans un robot, mélangez la farine, le sel et le sucre. (Attention le sel ne doit pas être en contact avec la levure). Ajoutez la levure délayée dans un peu d’eau légèrement tiède, les oeufs entiers et les parfums au choix (2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger et le zeste d’un citron)
Pétrir à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se détache de la paroi.
Ajoutez le beurre ramolli en plusieurs fois et continuer à pétrir la pâte 5 mm (10 mm à la main). Sortir votre pâte et placer la dans un récipient fariné, couvrir d’un torchon humide et laisser lever 2 heures à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.
Après cette première levée, retravaillez la pâte quelques minutes. Formez une boule, creusez un trou au milieu et étirez la pâte en couronne. Vous pouvez éventuellement faire un long boudin en reliant les deux extrémités. Mais en règle générale, les boulangers, façonne une boule, puis appuient fortement avec leur ….coude ! et oui.
Laissez à nouveau reposer jusqu’à ce que la pâte double encore de volume.
Si vous la préparez la veille comme conseillé, placer votre couronne au frais, couverte d’un linge pour ne pas qu’elle dessèche, pour ralentir la levée. Vous la ressortirez entre deux et trois heures au moins avant cuisson, à température ambiante.

Le lendemain :

Préchauffez le four TH 6 (180°). Badigeonnez la couronne d’un mélange de lait et de jaune d’oeuf battu, que vous aurez filtrez, puis enfournez pour 25 minutes en surveillant sur la fin.
Laisser refroidir, puis badigeonnez d’un nappage réalisé avec deux cuillères à soupe de confiture d’abricot délayée dans un peu d’eau chaude, à défaut de nappage. Saupoudrez de sucre en grains et disposez de façon décorative les fruits confits.
Pour pouvez mettre les sujets à ce moment là aussi, si vous ne l’avez fait avant, en pratiquant deux petites incisions que vous dissimulerez avec des fruits confits.
Il ne vous reste plus qu’à tirer les rois…
 
gateau des rois LR-11

6 Comments

  • Bonjour Crystal,

    Ce que j’adore ce sont les couleurs …Quant à cette Brioche des Rois je vais essaye ce W-end, elle est en effet tres differente de la parisienne …Mais Tout voyageant, un collegue nous en offre chaque année il est du Var !.il me manquera que les Fruits confits authentiques …je compte bien m’en racheter quand je viendrai dans le Luberon en Mai…Au plaisir.

    • Bonjour Nathalie, à défaut d’aller sur Apt qui est la ville du fruit confit, sur Saint Rémy de Provence tu trouveras la célèbre maison Lilamand.Pour l’année prochaine et si ma recette te plait, je crois savoir qu’ils ont un site en ligne ainsi tu pourras décorer ta belle brioche de fruits confits comme nous le faisons en Provence. N’hésite pas à revenir vers moi si tu rencontres un soucis quelconque. Très bonne soirée, au plaisir de te lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *