cheese cake aux Myrtilles

Cheesecake aux Myrtilles Printanier

Cheese cake aux Myrtilles Printanier

Avec sa faible teneur en sucre et en matières grasses le cheese cake est un dessert qui saura vous déculpabiliser. Il est donné pour être le gâteau le moins calorique. L’absence de farine fera également de lui une préférence pour les personnes intolérantes au gluten. 

Riche en vitamines avec l’association de myrtilles et magnifié par cette décoration de fleurs de saison, cette version apportera une touche « Girly » et agréablement surprenante. 

Le plus difficile fut la sélection de fleurs qui s’est présentée à moi en cette saison . Au jardin, lilas, verveine, pensées et fleurs de fraisiers s’épanouissent durant tout le mois de mai, toutes dans des teintes de violet plus ou moins foncé, j’ai rajouté également une touche de blanc pour apporter un peu de lumière à l’ensemble de la scène. C’est ma tehnique pour la peinture qui m’a inspiré telle une toile ….
Il va s’en dire que le choix fut difficile.

Cheesecake Myrtilles

Pour cette série de photo plus sous exposée que d’habitude, j’ai choisi d’installer mon studio photo dans mon sous sol. Ainsi, j’ai bénéficé d’une pénombre apportant un nouveau style à l’ensemble de la scène. Il faudra que je vous parle de ma passion pour la photographie culinaire en détaillant trucs et astuces pour magnifier vos photographies de plats. Peu de personnes en parlent en France, mais à l’étranger c’est une pratique courante. Ce sera certainement le sujet d’un prochain article, en attendant, je vous livre la recette de ce cheese cake aux myrtilles.

Ingrédients pour six personnes 

1 barquette de 125 g de myrtilles
300 g de fromage blanc style Phyladelphia ou saint Moret
20 g de crème fraîche
1 Oeuf + 1 jaune 
80 g de sucre
3 g de Maïzéna
———-
1 cuillère à soupe de sucre 
50 g de beurre demi-sel
175 g de biscuit breton 

Cheesecake Myrtilles

Préparation du coulis de myrtilles

Dans une casserole, mettre 1 cuillère à soupe de sucre, deux cuillères à soupe d’eau et les myrtilles lavées. Faire cuire à feu doux en mélangeant. Filtrer et récupérer le coulis
N’oubliez pas de conserver quelques myrtilles pour la décoration, une  vingtaine suffiront. 

Progression

Allumez votre four Th 100 degrés.

Écrasez grossièrement les biscuits à l’aide d’un mixer, pour en faire une poudre à laquelle vous incorporerez les 50 g de beurre fondu. Bien mélanger et tapissez un moule rond de 24 cm de diamètre (si vous en avez un légèrement plus petit c’est mieux, ça donnera plus de hauteur). Placez au frais.

Dans un saladier, d’étendre le fromage avec la crème fraîche, rajouter le sucre, la Maïzéna, battre les oeuf et les rajouter à la préparation. incorporez le coulis de myrtilles refroidi et versez la préparation dans le moule sur le fond de biscuit. 

Mettre le gâteau dans le four pour une cuisson entre 20 et 25 minutes. A la sortie, celui ci doit rester tremblotant. Laisser refroidir et placer au réfrigérateur ou pour une version plus glacée, choisissez congélateur pendant 24 heures . Sortir le cheese cake 20 minutes avant dégustation.

Finaliser avec la décoration où vous placerez fruits frais et fleurs. Ici j’ai également rajouter quelques perles blanches de sucre, vous trouverez tout un tas de produits dans ce style au rayon pâtisserie de votre magasin. J’aurais pu placer quelques mûres fraîches pour intensifier la couleur bleu nuit, mais le nombre des fleurs déjà important aurait un peu trop alourdi l’ensemble.

Pour un gâteau un peu plus haut, disons le double, il faut mettre le double de fromage blanc soit 600 g sans oublier de rajouter 80 g de sucre et toujours les 20 g de crème fraîche à la préparation. Vous pouvez également jouer avec les couleurs. Par exemple, la première couche de préparation fromagère la laisser blanche et la deuxième préparation sera aux jus de myrtilles. Vous aurez ainsi un gâteau avec deux couleurs (pour huit personnes, ou trois couleurs pour dix personnes). Bien entendu il faudra rallonger le temps de cuisson de 10 minutes, par couches supplémentaires. 

Cheesecake Myrtilles

Décorations fruitière et florales
Décorations fruitière et florales

Cheesecake Myrtilles

Décoration

Vous pouvez réaliser ce gâteau 24 heures à l’avance, et vous occuper de sa décoration au dernier moment, ce qui est pratique lorsque l’on a un repas à préparer. 
L’association de fruits frais et de fleurs est toujours intéressants pour ce style de dessert, elle permet surtout de laisser libre cours à son imagination et si vous avez des enfants, ce dessert peu devenir très ludique pour eux. Vous pouvez leur donner la tache de s’en occuper, en général ils adorent ça.
Si vous n’avez pas de jardin mais un simple balcon ou une terrasse, je vous conseillerais de planter des pensées de préférence la variété …. Qui sont parfumées et de petites tailles. Elles vous donneront le loisir de décorer vos plats et desserts tout au long de l’année. 

Pour un gâteau d’anniversaire, j’aurais placé les bougies blanches en arc de cercle, juste entre les fruits et les fleurs.
Aller, on sert le dessert…..

Cheesecake Myrtilles Cheesecake Myrtilles

Bouquet de Lilas "Souvenir de Louis Spaeth"
Bouquet de Lilas « Souvenir de Louis Spaeth »

12 Comments

  • C’est que du bonheur de te « connaître » et de découvrir chaque nouveau billet !!! Celui-ci figure d’ores et déjà dans ma liste des préférences ! Tu es entrain de devenir une pro de la food photography 🙂
    J’adore ta mise en scène, la fraîcheur et la légèreté côtoient la puissance des contrastes qui se dégagent de ton tableau ! Je suis certaine que tu adorerais ce site : http://www.melangery.com/2014/06/still-life-with-plums-peaches.html
    Elle excelle dans la mise scène avec fleurs et nourritures ! De vrais chefs d’oeuvre à mes yeux.. n’hésite surtout pas à visiter !!! sans modération 🙂
    En attendant c’est chez toi que je me régale des yeux ! Merci Magali ! Merci beaucoup !
    Je file voir ton potager côté sud ^^
    Plein de bises et @ bientôt !
    Sandy <3

    • Merci pour ta visite, tes compliments (toujours aussi gentils à mon égard) et ton lien. En effet, elle est très douée, je comprends qu’elle ai pu attirer ton attention je la trouve très talentueuse.En ce qui concerne la « Food Photography », il va falloir que je poste un article sur le sujet. Il y a tellement de trucs et astuces pour prendre de beaux clichés, qu’il serait dommage de ne pas partager.
      Il faut que je trouve un moment pour le rédiger (entre le potager, les recettes et les escapades gourmandes), car le temps me fait défaut.
      En attendant, je te fait de GROS bisous, ma belle Dandy

  • Bravo ! Vraiment c’est impressionnant et si joli ! Quel plaisir pour les yeux et je n’imagine pas les papilles !!!
    Continuez à nous surprendre ainsi et à cous regaler

    • Bienvenue chez moi Chris,
      Votre commentaire me touche et me fait énormément plaisir.
      Nous sommes dans le partage au « Quatre saisons au jardin », que ce soit mon amour pour les végétaux, celui de la cuisine et bien sûr la photographie sans laquelle ce blog n’aurait pas d’intérêt.Les recettes sont très simples à réaliser, il suffit parfois de pas grand chose pour magnifier un gâteau ou un plat. Au plaisir de vous lire

    • Ce clair-obscur change un peu des photos sous exposées, que j’ai l’habitude de réaliser.Je trouve que l’ambiance s’y prêtait bien, apparemment je ne me suis pas trompée, puisque vous appréciez.Bizzz Marie

    • C’est l’avantage d’avoir une multitude de fleurs au jardin, je les aime tellement qu’il faut que j’en mette partout dans mes plats et encore plus sur me desserts.
      Très bon week end de Pendtecôte Beatrice, au plaisir

    • Et pourtant, moi je ne me suis pas gênée !
      Lorsque j’ai réalisé mes premiers « Beaux » gâteaux en effet, je n’osais pas les couper. Depuis, j’ai bien changé.
      Très bonne soirée Mady, au plaisir de te lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *