Anémone du japon tout en délicatesse

ANEMONE LR-7

Je ne vous ai pas parlé du jardin d’ornement depuis très longtemps et la cuisine a pris le devant de la scène ces derniers mois. Alors pour me faire pardonner je vous invite pour une balade parmi la plate bande de vivaces du jardin où l’Anémone du Japon règne en maître en ce moment. Si vous avez des trous à combler, je vous conseille cette anémone car vous pourrez compter sur elle pour garnir vos massifs. Roses ou blanches, simples ou doubles, elles savent être sages ou un peu envahissantes.

Elles sont une aubaine pour mon jardin car leur longue floraison égaie les massifs dès la fin de l’été et pratiquement jusqu’aux premières gelées dans les endroits ensoleillés comme ici. Ces variétés se développent aussi très bien à l’ombre des arbres au feuillage dense. Si les anémones du japon se plaisent dans votre jardin, elles vont rapidement se multiplier. Aussi, je vous conseille de leur laisser suffisamment de place pour s’étendre sans déranger d’autres espèces végétales. Toutes les anémones prolifèrent dans un sol ordinaire, mais bien drainé.

ANEMONE LR-8

ANEMONE LR-10

La traditionnelle « Honorine Joubert » vigoureuse et très florifére, apporte de la luminosité dans les massifs. Bien que les tiges rêches de cette « géante » puissent attendre 1,20 de hauteur , elles n’ont pas besoin de tuteur. Dans les roses j’ai choisi la variété « Pamina » à fleurs simples que vous trouverez très facilement dans toutes les jardineries et la double « Köningin Charlotte » qui produit de grandes fleurs à deux étages de pétales.

ANEMONE LR

23 09 2014 (2)

ANEMONE LR-2

ANEMONE LR-3

ANEMONE LR-5

ANEMONE LR-6

23 09 2014 (3)-2

23 09 2014 (4)-2

Voilà que les obtenteurs nous ont concocté une petite merveille du genre. L’anémone « Wild Swann » qui n’est pas vraiment une anémone japonaise puisqu’il s’agit d’un hybride de A.Rupicola, même si elle en à l’air. Réputée hyper florifére, légèrement drageonnante, elle fleurit de la mi-juin aux gelées. Ses fleurs, à l’intérieur blanc satiné, sont ombrée de violet au revers. Il ne me reste plus qu’à me la procurer ……

2 Comments

  • Je viens de découvrir votre blog, une pure merveille.
    Merci pour ce billet sur les anémones du Japon, c’est une fleur que j’aimerais aussi planté. Je vais vite faire un tour dans les jardineries !!
    Bonne continuation.
    Marie Jo

    • Bonsoir Marie Jo, cette anémone deviendra vite une vivace indispensable au jardin. Elle agrémentera également de joli bouquets d’automne comme sur mon billet précédent en compagnie des dahlias. Elles apportent une touche de légèreté dans les plate-bandes, un conseil laissez lui de la place car elle a tendance à s’étendre. Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *