soupe thaï aux champignons

 soupe thaï aux champignons - quatre saisons au jardin

Pour toutes celles qui veulent prendre soin de leur ligne et pour celle qui adorent les potages, soupes et bouillons. Je vous ai préparé une soupe thaï aux champignons. J’ai voulu mettre à l’honneur les belles pleurotes roses que ma fille m’avait offert en kit à faire pousser et les Hypsizygus Marmoreus ou plus communément appelés « Bunashimeji », le champignon le plus consommé au Japon.

 soupe thaï aux champignons - quatre saisons au jardin

Shiitake,le champignon du samouraï

J’utilise aussi le Shiitaké dans mes bouillons. Cultivé en Chine et au Japon depuis plus de 1 000 ans, le Shiitaké (Lentinus exodes) est couramment appelé « le champignon du samouraï », car il était réservé au japon à l’Empereur et à ses fidèles serviteurs. C’est aussi une façon imagée de signifier ses vertus fortifiantes remarquables. La consommation de trois ou quatre champignons crus chaque matin pendant une semaine pourra vous faire découvrir combien il est efficace pour le tonus intellectuel et physique et développe la vigilance, l’esprit vif et l’éveil.

Réputé pour allonger la vie, le Shiitake a conquis tous les continents et suscité de nombreuses recherches. On a ainsi découvert que le Shiitake agissait lui aussi comme anti-tumoral en activant un facteur de destruction des tumeurs. Le lentinan, un polysaccharide spécifique de cette espèce, s’est montré doué de plusieurs propriétés dès la fin des années 1970. Depuis, de nombreuses recherches ont été entreprises sur ce champignon et ne cessent de prouver son intérêt face à certains cancers.
Abondamment utilisé en cuisine, il est aisé de le trouver dans certaines régions de France comme en d’autres pays sur les étals des marchés. On le consomme habituellement cuit, mais ses propriétés fortifiantes se font ressentir en le mangeant cru.

bouillon thaï aux champignons - quatre saisons au jardin

Bunashimeji : un puissant anti-oxydant

On dit qu’ils seront à l’origine d’un véritable renouveau de la pharmacopée mondiale au cours de ce siècle.

Les Asiatiques, eux n’ont pas perdu ce lien et la mycothérapie est, depuis 2000 ans une des branches essentielles de la phytothérapie extrême-orientale.

Le bunashimeji (Hypsizygus marmoreus) est l’un des comestibles les plus réputés au Japon et a également été étudié. Son action immunostimulante et anti-oxydante a été prouvée et les recherches actuelles portent surtout sur son action préventive contre les métastases. Selon une expérience réalisée il y a peu, les souris nourries avec ce champignon ont sept fois moins de chance de développer un cancer.

 

5 de 1 vote
bouillon thaï aux champignons - quatre saisons au jardin
Imprimer
Soupe thaï aux champignons
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
20 min
Temps total
30 min
 
Type de plat: Plat principal, Soup
Cuisine: Chinese, Japanese
Portions: 2
Auteur: Magali Ancenay de Luca - Quatre saisons au jardin
Ingrédients
  • 1 paquet de Champignons Bunashimeji (en magasin asiatique)
  • 100 g de Champignons Pleurotes roses
  • 150 g de pousses de soja
  • 1 morceau de gingembre frais
  • 1 belle échalote
  • 2 gousses d'ail
  • 1 citron vert
  • 1 sachet de bouillon aux champignons ARIAKE (dans toutes les bonnes épiceries)
  • 2 batons de citronnelle
  • 1 bouquet de Basilic Thaï
  • ciboulette chinoise
  • 3 c à soupe de sauce soja
  • huile d'olive
  • sel et poivre
Préparation
Préparation du bouillon :
  1. Faire infuser pendant 15 minutes, le sachet ARIAKE bouillon aux champignons, ou à défaut le remplacer par un cube Miso, dans 1/2 litre d'eau.

  2. Nettoyer les champignons et les aromates :

Préparation des ingrédients :
  1. Nettoyer rapidement sous l'eau les champignons.

    Laver les aromates et les germes de soja.

    Hacher les ingrédients suivants ( à part) , échalote, ail, gingembre, couper la citronnelle.

    Dans un faitout, faire revenir l'échalote coupée en petit morceau dans 1 c à soupe d'huile d'olive. Colorer légèrement. Ajouter l'ail haché, la citronnelle coupée, le morceau de gingembre haché et mélanger le tout rapidement. Mouiller avec les 3 c à soupe de soja.

    Verser le bouillon, ajouter les champignons. cuire pendant une dizaine de minutes à petits bouillons. Vérifier l'assaisonnement, rajouter sel et poivre s'il le faut.

    Ajouter les germes de soja, remuer 5 minutes.

    Verser dans des bols, ajouter quelques feuilles de basilic thaï de la ciboulette hachée et déguster encore chaud.


Notes

Pour un plat complet, vous pouvez rajouter des vermicelles de riz et quelques crevettes ou morceaux de poulets.

Plat Idéal pour un dîner.

soupe thaï aux champignons - quatre saisons au jardin

Laissez libre cours à votre imagination, pour interpréter cette soupe thaï aux champignons

L’avantage de ce genre de soupe c’est que vous n’aurez qu’à ouvrir votre réfrigérateur pour l’agrémenter. S’il vous reste quelques morceaux de poulet, ils se marieront à merveille, faisant d’elle un plat complet. Tout comme l’ajout de quelques crevettes. Pour les gros mangeurs ou les sportifs un apport de sucre lents sera conseillé avec quelques pâtes ou vermicelles de riz.

Et pour une cure détox ce bouillon sans ajout d’autre ingrédients sera idéal. J’ai d’ailleurs perdu les trois kilos qui me dérangeaient depuis des années, sans trop d’effort. Réduction de sucre, de gras, privilégié les bouillons de ce style pour le dîner, manger beaucoup de fruits et légumes et surtout boire beaucoup d’eau aromatisée d’un jus de citron ou pas. Mardi gras approchant, je vous ai même préparé des beignets de carnaval avec une cuisson sans huile, mais ce sera pour la recette suivante …..

En attendant, bonne dégustation !

bouillon thaï aux champignons - quatre saisons au jardin

 

 

 

 

1

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *